L’exploitation du renseignement en Europe et aux Etats-Unis des années 1930 aux années 1960

Sous la direction de Georges-Henri Soutou, Jacques Frémeaux et Olivier Forcade

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/784/6319784_3557451.jpg

Ouvrage épuisé

Actes du colloque international tenu aux Écoles militaires
de Saint-Cyr Coëtquidan, organisé par
le Centre de recherche des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan
le Centre d’histoire de lEurope et des relations internationales au me siècle
et le Centre de l’islam contemporain (Paris IV-Sorbonne)
les 3 et 4juin 1998
avec le concours de l’AASSDN

La collecte d’informations, en vue de l’élaboration d’un renseignement, est une étape cruciale dans la prise de décision d’un chef militaire ou d’un chef d’état. Qu’il s’agisse des services spéciaux militaires français, de l’Intelligence Service et de l’Intelligence Corps des années 1930 aux années 1960, ou de la CIA après 1947, cet enjeu est constant dans la guerre du renseignement. C’est pourquoi l’exploitation du renseignement, à savoir la prise en compte d’un renseignement à l’heure de la décision politique, diplomatique ou militaire, ouvre à la compréhension de l’exercice du pouvoir. L’exploitation valorise le renseignement synthétisé à différents niveaux militaire, administratif et politique. Les actes du colloque qui a eu lieu aux Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan les 3 et 4 juin 1998 rassemblent une quinzaine d’études sur ce problème décisif en Europe et aux États-Unis des années 1930 aux années 1960.

Les commentaires sont fermés.