Wulf Siewert : un géopoliticien naval allemand de l’Atlantique

Louis Jehl

Table des Matières 

INTRODUCTION

PARTIE I – NAISSANCE, DÉVELOPPEMENT ET DÉCLIN D’UNE PUISSANCE MARITIME PAR EXCELLENCE : LA GRANDE BRETAGNE

INTRODUCTION

CHAPITRE I – CONCEPTS DE LA GUERRE SUR MER

SECTION I – LES CONCEPTS DE PUISSANCE MARITIME ET DE MAITRISE DES MERS CHEZ WULF SIEWERT

1. Seemacht et Seegeltung : la puissance maritime à deux niveaux

2. La Seeherrschaft ou la maîtrise des mers

SECTION II – LA STRATEGIE GLOBALE D’UNE PUISSANCE MARITIME

1. La stratégie terrestre face à une puissance continentale

2. La stratégie maritime en temps de paix

3. La stratégie navale d’une puissance maritime

SECTION III – L’ANGLETERRE ET LA LIBERTE DES MERS

1. Historique de la liberté des mers

2. La guerre au commerce et le droit de prise

3. Les effets du droit de prise

CHAPITRE II – LES SOURCES DE LA PUISSANCE MARITIME BRITANNIQUE

SECTION I – DES FACTEURS DE PUISSANCE MULTIPLES

SECTION II – LA FLOTTE DE COMMERCE

1. Généralités

2. De l’utilité militaire

3. Le déclin de la flotte de commerce britannique et les difficultés associées en cas de conflit

SECTION III – LA FLOTTE DE COMBAT

1. La primauté de la marine de guerre dans la défense du sanctuaire national

2. Une flotte parfois négligée à travers l’histoire

3. Forces et faiblesses de la marine anglaise dans les années 1937-1939

SECTION IV – LE RÉSEAU DES POINTS D’APPUI ET DES BASES NAVALES

1. Les critères d’une base navale

2. Les bases navales militaires et leur intérêt géostratégique

CHAPITRE III – LES MISSIONS DE LA MARINE BRITANNIQUE

SECTION I – LA PROTECTION DES ROUTES ET VOIES MARITIMES

SECTION II – PANORAMA DES ROUTES MARITIMES BRITANNIQUES

SECTION III – TYPOLOGIE DES ROUTES MARITIMES ET ANALYSE GÉOSTRATÉGIQUE ET GÉOPOLITIQUE

SECTION IV – LA MARINE BRITANNIQUE AU CENTRE DUNE GÉOSTRATÉGIE ET STRATÉGIE DU TEMPS DE PAIX

SECTION V – AVIATION ET PROTECTION DU COMMERCE MARITIME ET DES PORTS DE COMMERCE

SYNTHESE PARTIELLE-PARTIE I

PARTIE II – UNE APPROCHE HISTORIQUE, DIALECTIQUE ET GEOPOLITIQUE DU MONDE ATLANTIQUE INTRODUCTION

CHAPITRE I – DE L’IMPORTANCE DE L’ATLANTIQUE

SECTION I– LA GEOGRAPHIE DU MONDE ATLANTIQUE

1. L’immensité de l’Atlantique

2. L’Atlantique : un moyen de communication entre plusieurs continents

3. L’Atlantique Nord : un océan privilégié et contrasté

SECTION II – LES VOIES DE COMMUNICATION TRANSATLANTIQUES ET LES PORTS

1. Le danger des glaces et du brouillard

2. Une topographie favorable au développement des ports et du trafic maritime

3.Un panorama des ports de l’Atlantique

SECTION III – L’ATLANTIQUE SOURCE DE RICHESSES

1. La pêche maritime : signification humaine et économique

2. Les zones de pêche en Atlantique

3. Les marins pêcheurs français de Terre Neuve (les Terre-neuvas)

CHAPITRE II – GENESE D’UN OCEAN

SECTION I – DECOUVERTE DE L’ATLANTIQUE

1. Le retard historique de l’Atlantique

2. L’Atlantique dans l’Antiquité

3. Les Normands au Moyen âge

4. Les autres tentatives d’exploration de l’Atlantique

4.1. Considérations générales

4.2. Les navigateurs portugais et espagnols

4.3. Les marins anglais et français

SECTION II – LES QUATRE MOMENTS HISTORIQUES DE L’ATLANTIQUE, EXPRESSION DE LA DIALECTIQUE HEGELIENNE

SOUS-SECTION I – L’EPOQUE HISPANO-PORTUGAISE

1.Traits généraux de la période

2. La primauté hispano-portugaise dans l’histoire de l’Atlantique

2.1. Le commerce en Baltique et en Méditerranée

2.2. L’importance de la position géographique

3. L’opposition entre le Portugal et l’Espagne

3.1. Le Portugal : un pays tourné vers la mer

3.2. L’Espagne : un pays tourné vers le continent

3.3. L’Espagne : un pays sans stratégie maritime active en Atlantique

4. La suprématie de l’armée de terre espagnole

4.1. Les Espagnols : des fantassins hors pairs

4.2. L’Espagne : une grande puissance fondée exclusivement sur l’armée de terre ou l’impossible puissance atlantique

5. La première bataille navale atlantique entre Européens : l’invincible Armada de 1588

6. L’achèvement de la période hispano-portugaise, expression de la Aufhebung hégélienne

SOUS-SECTION II – L’EPOQUE HOLLANDAISE

1. L’émergence d’une nouvelle conscience

2. Les Pays-Bas : une situation géographique favorable et une marine de commerce active et de qualité

3. La maîtrise de l’Atlantique comme condition nécessaire pour le contrôle du commerce vers les Indes orientales

4. Un vaste empire colonial édifié par les commerçants hollandais

5. L’antagonisme anglo-hollandais

5.1. Les attaques anglaises

5.2. La vaine résistance hollandaise face aux Anglo-français

5.3. L’erreur des Hollandais

SOUS-SECTION III – L’EPOQUE FRANCO-BRITANNIQUE

1. La France : des atouts inexploités

2. L’Angleterre : une politique dictée par la géographie

3. L’opposition entre la France et l’Angleterre

4. Les voies et moyens pour parvenir à la victoire

4.1. La France : l’armée avant tout

4.2. L’Angleterre : la maîtrise de l’Atlantique avant tout

5. La confrontation franco-britannique

5.1. Forces et faiblesses de la France et de sa marine, de Colbert à Choiseul-Preslin

5.2. Les bons choix de l’Angleterre et de sa marine, de Guillaume III d’Orange jusqu’à la coalition anti anglaise 1778

5.3 Une coalition contre l’Angleterre à partir de 1778 : une lutte avec des erreurs stratégiques

5.4. La défaillance anglaise et la guerre d’Indépendance américaine à partir de 1781

5.5. La dernière lutte franco-anglaise pour le contrôle de l’Atlantique

5.5.1. La crise révolutionnaire française

5.5.2. L’erreur de Napoléon : l’oubli de la maîtrise de la mer

5.5.3. La victoire finale de l’Angleterre

SOUS-SECTION IV – L’EPOQUE AMERICANO-BRITANNIQUE

1. Le droit des neutres, origine de la guerre anglo-américaine

2. Victoire de l’Angleterre et suprématie navale anglaise dans l’Atlantique pendant l’ère napoléonienne

3. L’impérialisme américain ou la doctrine de Monroe

4. La maîtrise de l’Atlantique et la guerre de sécession (1861-1865)

5. Le renouveau de la marine américaine sous l’impulsion de Mahan

6. L’Atlantique : un océan partagé entre les Etats-Unis et l’Angleterre

6.1. L’élimination de la France

6.2. L’Atlantique de l’Ouest aux Etats-Unis et l’Atlantique de l’Est à l’Angleterre

7. L’opposition germano-britannique

7.1. L’essence de la politique navale allemande

7.2. Le rôle de l’Atlantique et de la Mer du Nord

7.3. La stratégie navale allemande durant la Première Guerre mondiale

SOUS-SECTION IV – SIGNIFICATION DES EPOQUES HISTORIQUES DU POINT DE VUE DE LA PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE

SYNTHESE PARTIELLE-PARTIE II

PARTIE III – ROLE ET SIGNIFICATION DE L’ATLANTIQUE DANS L’HISTOIRE CONTEMPORAINE

SECTION I – L’ATLANTIQUE UN OCEAN UNIFICATEUR ENTRE LES PEUPLES ET LES CONTINENTS

SECTION II – L’ATLANTIQUE DANS LE PRESENT ET L’AVENIR

1. Généralités

2. L’Atlantique dans le présent et l’avenir (traduction libre du dernier chapitre de l’ouvrage de Siewert Wulf, Der Atlantik : geopolitik eines Weltmeeres (L’Atlantique : Géopolitique d’un océan), Leipzig und Berlin, Teubner, 2. Aufl., (édition) 1943, pp.87-95

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

Les commentaires sont fermés.