La révolution militaire en Europe, xve-xviiie siècles

Sous la direction de Jean Bérenger

Commander cet ouvrage 

En 1955, l’historien britannique Michael Roberts lançait le concept de « révolution militaire » à l’époque moderne qui a donné lieu à un vaste débat dans les pays anglo-saxons. La France s’est tenue à l’écart de la controverse jusqu’à la traduction, en 1993, du grand livre de Geoffrey Parker, La Révolution militaire.

Le concept paraît mal défini ; ses contours changent d’un historien à l’autre. Pourtant, les interrogations qu’il a suscitées ont permis une réelle avancée de l’histoire militaire. Celle-ci une fois acquise, doit-on conserver et approfondir l’idée ou faut-il au contraire l’abandonner ?

C’est pour répondre à cette question, pour mieux cerner les contours de cette appellation « fourre-tout », que des historiens militaires se sont réunis à Saint-Cyr Coëtquidan pour une journée d’étude au cours de laquelle ont été évalués les mérites et les insuffisances du concept, ainsi que certaines applications spécifiques, notamment en matière de fortifications et en Europe orientale. Le présent volume, qui contient les actes de cette journée, constitue la première contribution française à ce débat si peu connu et pourtant si important, tant pour la connaissance des Temps modernes que pour la compréhension de l’évolution de l’histoire militaire.

Table des matières

Préface, par le Recteur Jean-Pierre Poussou

Existe-t-il une révolution militaire à l’époque moderne ?, par Jean Bérenger

Critique du concept de révolution militaire, par Jean Chagniot

« La trace italienne », éléments d’approche, par Jean-François Pernot

Diego Garcia de Palacios et l’artillerie. Un précurseur de la balistique moderne ?, par Jean-Paul Le Flem

Les impériaux aux xviie et xviiie siècles, par Jean Nouzille

Le renseignement aux xviie et xviiie siècles : le cas de Vienne et des États italiens, par Jean-Michel Thiriet

Le problème du passage des cours d’eau au xviiie siècle, par J.-L. Riccioli

La réforme militaire en Pologne au xviiie siècle, par Jerzy Topolski

Conclusion générale, par André Corvisier

Bibliographie

Les commentaires sont fermés.