La stratégie américaine et l’Europe

 

 Bruno Colson

http://ecx.images-amazon.com/images/I/418AD44MXML._SL500_AA300_.jpg

Commander cet ouvrage 

Au sortir de la Guerre froide, les États-Unis ont préféré exposer une nouvelle « stratégie nationale de sécurité » plutôt qu’une nouvelle doctrine de politique étrangère. La stratégie nationale de sécurité précise les modes d’action qui assureront la sécurité et la prospérité des États-Unis. Complété par d’autres déclarations de l’administration Clinton, ce texte laisse entrevoir à quel point les dirigeants américains ont une conception intégrale de la puissance, où les intérêts militaires, économiques et culturels se soutiennent mutuellement. Cette stratégie intégrale américaine n’apparaît nulle part plus clairement qu’en Europe. Au lieu de rééquilibrer les relations transatlantiques au profit de l’Europe, la fin de l’antagonisme Est-Ouest a accentué le leadership américain sur le vieux continent. Ceci n’est pas le fruit du hasard mais le résultat d’une stratégie. Bruno Colson est professeur aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur et maître de recherches à l’ISC. Il a publié plusieurs ouvrages sur la stratégie américaine et sur les relations transatlantiques.

Table des matières

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION

Chapitre I – L’AMÉRIQUE ET LE MONDE DE L’APRÈS-GUERRE FROIDE : Le débat conceptuel

Le nouvel ordre mondial
Unipolarité et gestion de l’interdépendance
Fédéralisme mondial et nouvelle « destinée manifeste »
Le néo-isolationnisme
Dépôt du fardeau et préalable du renouveau intérieur
Nouvel internationalisme et sécurité multilatérale
L’indépendance stratégique et le maintien de l’équilibre des forces
Splendide isolement et engagement global sélectif
L’élargissement : promouvoir la démocratie et l’économie de marché
La sécurité économique

Chapitre II – LA STRATÉGIE NATIONALE DE SÉCURITÉ

La traduction stratégique de l’engagement et de l’élargissement
Structure et missions des forces armées
Usage de la force et risque d’auto-dissuasion
La stratégie économique au centre de la politique étrangère
Dimension culturelle et stratégie de l’information

Chapitre III – LA STRATÉGIE MILITAIRE NATIONALE

Des stratégies pour la paix et pour la guerre
Vers une dévalorisation de l’arme nucléaire ?
Première ligne de défense : la lutte contre la prolifération et la défense anti-missiles
La nécessité d’une stratégie opérationnelle combinée
L’adaptation nécessaire de la culture stratégique américaine
La fin de la stratégie navale ?
La doctrine de l’armée : une rénovation permanente
Puissance aérienne et guerre de l’information

Chapitre IV – PARTICULARITÉS RÉGIONALES D’UNE STRATÉGIE GLOBALE

Un lien « stratégique » entre la sécurité et l’économie
L’obsession du primat de l’OTAN
La reconnaissance accrue d’une certaine Europe
Les relations économiques : stratégie publique et stratégies privées
Vers une Union atlantique ?
L’Europe politique : ambivalence et scepticisme

Chapitre V – LES FONDEMENTS DE LA STRATÉGIE INTÉGRALE DES États-Unis EN EUROPE

Fondements diplomatiques
Fondements géopolitiques
Fondements économiques 1 : interdépendance et ouverture des marchés
Fondements économiques 2 : un keynésianisme militaire
Fondements économiques 3 : l’indispensable leadership
Fondements culturels

CONCLUSION

Orientation bibliographique

 

Les commentaires sont fermés.