Le désarmement naval

Hervé Coutau-Bégarie

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41M1NG587YL._SL500_AA300_.jpg

Commander cet ouvrage

Le désarmement est une tentation presque aussi vieille que la guerre elle-même. Mais le jugement que l’on porte sur lui repose trop souvent sur une base historique insuffisante. Le désarmement naval offre un bon exemple. On connaît une vingtaine d’accords alors qu’il en existe au moins dix fois plus. L’étude de ce corpus révèle des modalités très diverses (limitations géographiques, quantitatives, qualitatives, fonctionnelles) et surtout des résultats qui n’ont pas toujours été négatifs. Avant d’être un discours, souvent utopiste, le désarmement est d’abord une stratégie, qui donne la victoire à la manœuvre la mieux préparée et la mieux conduite. Bilan d’une histoire, ce livre est aussi un essai de prospective, pour se préparer à des négociations à venir.

Hervé Coutau-Bégarie est directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études. Il a été membre du groupe d’experts qui a rédigé un rapport sur la course aux armements navals pour le secrétaire général des Nations Unies en 1984-1985. Il a été président de la Commission française d’histoire maritime et préside aujourd’hui l’Institut de stratégie comparée. Il a consacré une dizaine d’ouvrages aux questions stratégiques.

Table des matières

Avant-propos

Introduction : De l’histoire à la pratique

Première partie – Le désarmement géographique

Chapitre premier – Neutralisations et démilitarisations

I – La préhistoire du désarmement géographique
II – Neutralisations et démilitarisations nordiques
III – Neutralisations et démilitarisations méditerranéennes
IV – Neutralisations et démilitarisations hors d’Europe
V – La neutralisation en temps de guerre
VI – La neutralisation des canaux et des fleuves

Chapitre II – Zones dénucléarisées et zones de paix

I – Le désarmement géographique global
II – Le désarmement géographique régional
III – Désarmement géographique et stratégie de puissance

Deuxième partie – Le désarmement des forces

Chapitre III – Pavane pour des limitations défuntes

I – La préhistoire du désarmement des forces
II – Le désarmement des vaincus après 1918
III – Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale

Chapitre IV – L’âge d’or du désarmement naval : leçon d’histoire pour des négociations à venir

I – Des conférences en cascade
II – De Washington à Moscou : désarmement naval et désarmement nucléaire

Chapitre V – Limitations et réductions à l’ère nucléaire

I – Les incidences maritimes du désarmement nucléaire
II – Les mesures de confiance
III – Le renouveau du désarmement naval dans les années 80
IV – La logique du désarmement
V – L’heure du désarmement unilatéral

Conclusion

Bibliographie

Le protocole de limitation des armements navals entre la Grèce et la Turquie du 30 octobre 1930

Les commentaires sont fermés.