Renaissance d’une puissance ? Politique de défense et réforme militaire dans l’Espagne démocratique

Bernard Labatut

http://www.economica.fr/boutique/images_produits/renpuiss-z.jpg

Commander cet ouvrage

Avec la mort de Franco en 1975, l’évolution démocratique de l’Espagne est allée de pair avec la remise en cause de la politique de défense conduite jusque-là. Pendant plus de dix ans, dans un environnement international encore dominé par la rivalité Est-Ouest, la « normalisation » par rapport à l’Europe a posé le problème de la redéfinition du rôle de l’Espagne dans l’architecture de sécurité occidentale et le débat sur l’entrée dans l’OTAN par l’intensité des polémiques a fortement secoué la société espagnole. L’adaptation de la politique de défense au nouveau rôle que revendique l’Espagne sur la scène internationale impliquait aussi la réorganisation du système militaire. Mais celle-ci avait aussi, et peut-être avant tout, pour but de placer l’armée sous l’étroit contrôle du pouvoir civil, condition considérée comme essentielle pour assurer la consolidation démocratique. Les conditions spécifiques d’une transition en douceur entre les régimes ont fait que le modèle de politique de défense existant aujourd’hui est le résultat de compromis entre les réformes nécessaires et la prise en compte de l’existant qui s’est parfois révélé être une importante contrainte pour le décideur. Cet ouvrage constitue une contribution majeure pour la compréhension de la politique de défense de l’Espagne démocratique et le rôle que peut ou veut jouer ce pays dans le « nouveau désordre international ».

Bernard Labatut est maître de conférences de science politique à l’Université des sciences sociales de Toulouse et responsable du programme de recherche sur l’Espagne du Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Armée (CERSA) de cette université. Il est l’auteur de nombreux articles consacrés à la politique extérieure et aux problèmes de sécurité de la Péninsule Ibérique et de la Méditerranée occidentale publiés tant en France qu’à l’étranger.

Table des matières

Introduction

Chapitre premier – L’environnement de la politique de défense

1 – L’héritage

2 – Le legs de la période franquiste

3 – Les contraintes et les ressources du présent

4 – Les menaces et contentieux particuliers affectant l’Espagne

Chapitre II – Le bouleversement de l’organisation de la défense et du processus de prise de décision

1 – La suprématie de l’exécutif

2 – La réduction de l’autonomie militaire : subordination du haut commandement

3 – Le rôle du parlement : des fonctions classiques dans un régime parlementaire

4 – La restructuration des bureaucraties

5 – Coordonner la défense avec la politique extérieure

6 – Le discours de la méthode : « Le cycle de politique de défense », instrument du dialogue entre le pouvoir civil et l’armée

Chapitre III – L’Espagne dans le monde : Le système d’alliances

1 – Une alternative possible à la sécurité par l’alliance : la neutralité

2 – L’entrée dans l’OTAN : une question centrale dans la politique de sécurité de l’Espagne post-franquiste

Nota : le chapitre 3 est réparti sur deux pages web : suite du chapitre 3

3 – Le maintien du bilatéralisme

4 – Les limites de l’acceptation du modèle stratégique occidental : la position de l’Espagne en matière d’armement nucléaire et de désarmement

Chapitre IV – La réforme militaire

1 – Les changements dans la continuité

2 – Les ruptures dans la politique militaire

Conclusion

Bibliographie sélective

Les commentaires sont fermés.