Ouvrages publiés

Martin Motte, Une éducation géostratégique : la pensée navale française, de la Jeune École à 1914, Paris, Economica, 2004, 817 p. (Grand Prix 2005 de l’Académie de Marine).

Martin Motte et Frédéric Thebault (dir.), Guerre, idéologies, populations, 1911-1946, Paris, L’Harmattan, 2005, 194 p. (actes d’une journée d’études tenue aux Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan à l’intention des candidats à l’agrégation et au CAPES d’Histoire).

Martin Motte, Les Marches de l’Empereur, Paris, Editions LBM, 2007, 160 p. (livre sur le rôle de la mobilité dans la stratégie napoléonienne, salué par Bruno Colson dans Napoléon, De la guerre, Paris, Perrin, 2011, et par Jean Tulard dans Napoléon chef de guerre, Paris, Tallandier, 2012).

Laure Bardiès et Martin Motte (dir.), De la guerre ? Clausewitz et la pensée stratégique contemporaine, Paris, Economica, 2007, 515 p. (actes d’un colloque international tenu aux Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan).

Georges-Henri Soutou et Martin Motte (dir.), Entre la vieille Europe et la seule France : Charles Maurras, la politique étrangère et la Défense nationale, Paris, Economica, 2009, 432 p.

Jean-Baptiste Bruneau, Martin Motte et Jean de Préneuf (dir.), Les marins français et la politique au XXe siècle, dans la Revue d’Histoire maritime n° 14, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2011, 207 p.

Les commentaires sont fermés.