Le meilleur des ambassadeurs. Théorie et pratique de la diplomatie navale

Hervé Coutau-Bégarie

Commander cet ouvrage

Table des matières 

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION
Une découverte récente
Une inconnue française ?

PREMIERE PARTIE – THEORIE

CHAPITRE PREMIER – HISTOIRE DE LA DIPLOMATIE NAVALE

Préhistoire de la diplomatie navale
La maturation de l’époque moderne
L’âge d’or de la diplomatie des canonnières
La diplomatie de la canonnière hors d’Europe
La diplomatie de la canonnière dans les crises européennes
Les mutations du XXe siècle
L’entre-deux-guerres
Le déclin de la diplomatie de la canonnière
Nouvelles formes de la diplomatie navale

CHAPITRE II – TYPOLOGIE DE LA DIPLOMATIE NAVALE

Marine et politique étrangère
Considérations générales
L’indétermination du concept
Les définitions de James Cable
Les fonctions
Diplomatie permanente
Diplomatie de crise
Les catégories
Diplomatie préventive, diplomatie réactive
Diplomatie coopérative, diplomatie coercitive
Diplomatie nationale, diplomatie multinationale
Autres critères
Les instruments
Diplomatie nucléaire, diplomatie conventionnelle
Diversité des moyens
Les résultats

DEUXIEME PARTIE – LA DIPLOMATIE NAVALE FRANÇAISE
INTRODUCTION

CHAPITRE III – BILAN QUANTITATIF

Constitution du corpus
Les sources
Critères du corpus
Problèmes d’identification
Exploitation du corpus
Diplomatie de routine
Diplomatie humanitaire
Diplomatie protectrice
Diplomatie de puissance
Essai d’évaluation quantitative

CHAPITRE IV – LES INTERVENTIONS POLITIQUES PAR THEATRES D’OPERATIONS

Méditerranée
Maghreb
Le soutien à l’Irak
La guerre du Golfe en Méditerranée
Les crises libanaises
Les crises en ex-Yougoslavie
La lutte contre le terrorisme en Méditerranée
Océan Indien
Mer Rouge et Corne de l’Afrique
Golfe Persique
La participation à la lutte anti-terroriste après le 11 septembre 2001
Zone Sud de l’océan Indien
Pacifique
Missions de souveraineté
Mission de rétablissement de l’ordre au Vanuatu
Le secours aux boat people en mer de Chine méridionale
La crise de Timor
Atlantique Sud
Les premiers déploiements
Les croisières Corymbe
L’activité dans les Caraïbes

CHAPITRE V – L’EFFICACITE POLITIQUE DE LA DIPLOMATIE NAVALE FRANÇAISE

Impact symbolique
Impact de la diplomatie de coopération
Le soutien aux alliés et amis de la France
Le rang de la France en coalition
La guerre du Golfe : un échec relatif
Impact de la diplomatie de coercition
De la diplomatie de la canonnière à la coercition
Succès dans la guerre Iran-Irak
L’imbroglio libanais
Le surengagement yougoslave

TROISIEME PARTIE – ÉLEMENTS DE COMPARAISON
INTRODUCTION

CHAPITRE VI – UNE LEÇON D’HISTOIRE : LA DIPLOMATIE

NAVALE SOVIETIQUE ET RUSSE
Diplomatie symbolique
Diplomatie active
Diplomatie protectrice
Diplomatie de coopération
Diplomatie de coercition
Efficacité de la diplomatie navale
La diplomatie navale russe

CHAPITRE VII – LA DIPLOMATIE NAVALE AMERICAINE

La tradition de la diplomatie de la canonnière
Diplomatie humanitaire
Diplomatie protectrice
Diplomatie de puissance

CHAPITRE VIII – L’AFFIRMATION DES DIPLOMATIES NAVALES ASIATIQUES ET OCEANIENNES

L’émergence de la diplomatie navale japonaise
Bilatéralisme : le problème de la Corée
Multilatéralisme (I)
Multilatéralisme (II) : maintien de la paix
Vers une diplomatie navale coréenne
Coopération : visites, exercices, maintien de la paix
Coercition : un avertissement au Japon
La diplomatie navale chinoise
Coercition : de la diplomatie du missile à la diplomatie du sous-marin
Coopération : la diplomatie des visites et des manœuvres conjointes
La diplomatie navale australienne
L’alliance avec les États-Unis
La stabilité régionale
La diplomatie navale indienne
Rayonner sur tout l’océan Indien
S’affirmer sur la scène mondiale
La diplomatie navale pakistanaise

CHAPITRE IX – VERS UNE DIPLOMATIE NAVALE EUROPEENNE ?

Des coopérations opérationnelles insignifiantes
Les opérations en mer d’Arabie
Les opérations en Adriatique
L’échec des coopérations institutionnelles
L’absence de diplomatie navale européenne
L’échec d’EUROMARFOR
Une première : l’opération Atalanta
Perspectives
Une diplomatie européenne de défense ?
Une diplomatie navale humanitaire ?
L’intervention dans les crises
Des fragments disjoints
Diplomatie navale britannique
Diplomatie navale italienne
Diplomatie navale espagnole
Diplomatie navale allemande
Et les autres…

CONCLUSION GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

INDEX

 

Les commentaires sont fermés.