Clausewitz en France (1807-2007). Deux siècles de réflexion sur la guerre

Benoît Durieux

Commander l’ouvrage

Table des matières

Remerciements

Préface

Introduction

La question de la postérité
La réception de Clausewitz, un débat en cours
Méthodologie, sources et plan

Première partie – Avant 1870, la confuse perception d’une œuvre majeure

Chapitre Premier – La découverte de Clausewitz

Les échos d’outre-Rhin
Une célébrité rapide
Premières traductions
Lettres d’un vivant à son ami Clausewitz
Premières références françaises
Les encyclopédies
Jomini, la première critique
Rocquancourt, le premier enseignant

Chapitre II – Les fondements

Bystrzonowski, le premier résumé
Neuens, la première traduction
Les appréciations de Corréard
Les notes du traducteur
Une première traduction de qualité
La Barre Duparcq, la première étude
Une appréciation équilibrée
Des commentaires hétérogènes
Résumer Clausewitz

Chapitre III – Le relatif reflux de Clausewitz à la veille de la guerre

Le reflux ?
Le rappel belge : Clausewitz et le règlement de service en campagne de 1832
Ambition et intérêt de l’étude du major Savoye
Clausewitz dans la pensée militaire
Portée de l’étude
L’influence allemande continuée : Rüstow
Regards sur la première période : des débuts prometteurs ?

Deuxième Partie – 1870-1930, Clausewitz et les forces morales, au cœur du débat militaire

Chapitre IV– 1870-1884 : Clausewitz oublié ?

Une absence remarquable
En Allemagne
En France
Une exception remarquable
Le général Lewal et les débuts de l’École supérieure de guerre
Un état des lieux sans complaisance de la pensée militaire française
La science de la guerre du général Lewal
Le premier cours de stratégie à l’École de guerre
Une période de préparation du débat

Chapitre V – 1884-1900 : la première période clausewitzienne

Clausewitz importé
Le Clausewitz allemand en France
La perception française du Clausewitz allemand
Clausewitz traduit
Les œuvres théoriques
Les œuvres historiques
L’école métaphysique, Clausewitz redécouvert
Le chef de bataillon Cardot, le précurseur
Le capitaine Gilbert, l’inspirateur
Dragomirov, le commentateur
Jean Blomdus, l’exégète
L’école historique, Clausewitz enseigné
Le général Derrécagaix, la guerre absolue
Le colonel Maillard, la liberté d’action
Le colonel Bonnal, l’économie des forces
Le colonel Foch, la synthèse
Le souci positiviste, Clausewitz critiqué
Le général Lewal, le retour vers la stratégie
Le général Iung, le précurseur de la Formule
Le lieutenant-colonel Grouard, le jominien
Le commandant Cousin, le rationaliste
Le chef de bataillon Camon, le théoricien de Napoléon
Clausewitz diffusé
Les compilations du général Pierron
La pensée navale
Les diffuseurs

Chapitre VI– 1901-1910 : le reflux

Un débat allemand pourtant substantiel
La traduction des écrits de Caemmerer
Comprendre les Allemands avec Clausewitz
Clausewitz marginalisé
Le lieutenant-colonel Antoine Grouard
Le major Henri Lecomte
Clausewitz oublié
Clausewitz réduit à un sujet pour les historiens ?

Chapitre VII – 1911-1914 : la deuxième période clausewitzienne

L’ennemi de demain
L’impact de la littérature allemande
L’étude française des auteurs allemands
Clausewitz et l’image de l’Allemagne
Les forces morales
L’ode au caractère du lieutenant-colonel Montaigne
Jean Jaurès et la mobilisation morale
Le Clausewitz ordinaire
Les clausewitziens
P. Roques, le professeur
Le commandant Mordacq, une vision politique de la guerre
Le résumé du général Palat
Le capitaine Galet et la pensée belge
Clausewitz, l’inspirateur de la veillée d’armes ?

Chapitre VIII – 1914-1930 : La fin d’une époque

1914-1918 : La réflexion sous le couvre-feu
Le débat d’avant-guerre prolongé
Les intellectuels mobilisés
Après la paix, la guerre et l’avant-guerre en rétrospective
L’École de guerre en procès
Le colonel Gros Long face à Clausewitz
La réponse de Mayer
Entre les deux-guerres, la fin d’un débat
Ecouter les échos de la Prusse pour battre l’Allemagne ?
La querelle des principes
Le débat autour de Jomini
La mort d’un Clausewitz
Regards sur la deuxième période : Clausewitz au cœur du débat militaire
Clausewitz instrumentalisé : un débat sous influence
La hantise de la défaite de 1870 : comprendre les Allemands pour préparer la victoire
La nostalgie de la gloire passée : combattre Clausewitz pour défendre l’Empereur
L’influence du débat intellectuel : préparer la guerre totale pour éviter l’anéantissement
Clausewitz concurrencé : l’ombre de Jomini
Une opposition en trompe-l’œil ?
Des représentations antagonistes
Jomini ou Clausewitz : un équilibre à géométrie variable
Clausewitz partagé
Comprendre la guerre
Conduire la guerre
Étudier la guerre
Une lecture sélective mais influente ? Le décret de 1913

Troisième partie – 1930 – 1990, Clausewitz, la guerre et la politique

Chapitre IX – Les racines d’une nouvelle ère

L’amorce d’un nouvel élan ?
Le théoricien de la guerre totale : Ludendorff
La naissance d’une critique : Liddell Hart
L’approche philosophique : Benedetto Croce
Le Clausewitz révolutionnaire : Lénine
Le renouveau du Clausewitz opérationnel
Le renouvellement militaire
Clausewitz en guerre

Chapitre X – L’effacement progressif du vieux Clausewitz

Quand une influence se substitue à une autre
Retours sur le Clausewitz allemand
L’arrivée du Clausewitz marxiste
Clausewitz entre péremption et renaissance
Clausewitz périmé ? La critique de Liddell Hart
Clausewitz au goût du jour ?
Clausewitz au risque de l’histoire
Clausewitz hors du champ

Chapitre XI – Un nouveau Clausewitz dans le débat stratégique

Les années 1950 : la réappropriation de Clausewitz
Le débat philosophique : Clausewitz entre politique extérieure et politique intérieure
Le débat stratégique : Clausewitz entre guerre limitée et guerre totale
Les années 1960 : la Formule et le fait nucléaire
Clausewitz peut-il aider à penser la guerre nucléaire ?
Peut-on distinguer guerre et politique ?
Beaufre, la stratégie totale
Glucksmann, de Clausewitz à Hegel

Chapitre XII – L’ère aronienne

Aron et Clausewitz
Une découverte progressive
Le cours au Collège de France
Penser la guerre
Les deux types de guerre, la clef du Traité
L’irréalité de la guerre absolue, la solution des paradoxes
Les antithèses ou le primat de l’entendement politique
“Chacun de nous rend le monde conforme à l’image qu’il s’en fait”
Clausewitz et la conception de l’État
Aron au centre du débat
La correspondance
Aron critiqué
Aron étudié

Chapitre XIII – Clausewitz et la fin de la guerre froide

Le débat stratégique : Clausewitz et la dissuasion
Clausewitz et le fait soviétique
Alain Joxe et Clausewitz contre Aron
Henri Pac, Clausewitz et la dissuasion
Le débat théorique
Clausewitz modélisé
La guerre limitée encore
Un débat militaire ?
Des officiers d’active clausewitziens
Poirier et Clausewitz
Clausewitz à nouveau périmé ?
Regards sur la troisième période : Clausewitz entre philosophie et stratégie
Clausewitz entre le centre et la marge
Une influence variable
Civils contre militaires
Les frontières de la guerre
Encadrer la guerre
Étendre la guerre
Les progrès de la pensée clausewitzienne

Quatrième Partie – 1990-2007 vers une nouvelle ère clausewitzienne sous le signe de l’incertitude ?

Chapitre XIV – Clausewitz américain

Clausewitz américain, une importation militaire
Clausewitz américain, une importation universitaire
Clausewitz américain étudié

Chapitre XV – Le débat sur la pertinence de Clausewitz.

Clausewitz dépassé ? La critique maritime, entre autres
Clausewitz défendu
Clausewitz appliqué

Chapitre XVI – Clausewitz vulgarisé

Les nouvelles traductions
Clausewitz pour le grand public
Clausewitz généralisé

Chapitre XVII – Repenser l’incertitude de la guerre

Incertitude, guerre et politique
Guineret, Clausewitz et la liberté
Terray, ou Clausewitz et la vie sociale
René Girard et l’incertitude eschatologique
Regards sur la quatrième période : le retour de Clausewitz ?

Conclusion

L’unité d’une lecture
La pédagogie clausewitzienne
Clausewitz et la formation de la pensée militaire
Clausewitz : penser le discours sur la guerre

Annexe – Traduire Clausewitz

Bibliographie
Dossiers des officiers
Archives diverses
Fonds de la bibliothèque de l’École militaire
Clausewitz en France 1807-2007
Études sur la réception de Clausewitz et son contexte
La question de l’interprétation

Index

Les commentaires sont fermés.