Qi Jiguang, un stratège de la dynastie Ming (1528 – 1587)

Jean-Marie Gontier

Introduction

Chapitre 1 – La biographie du général Qi Jiguang

I-1 Le contexte de guerre sur la côte orientale chinoise au XVIème siècle      

1.1-Politique de la cour envers le commerce outre-mer      

1.2-Le commerce et la piraterie pendant la décennie 1550       

1.3-Tentatives de suppression de la piraterie et du brigandage     

1.4-Hu Zung-Xian et Xu hai     

1.5-La reddition de Wang Zhi               

1.6-La piraterie après 1567       

I-2 La stratégie et la pensée militaire au XVIème siècle, sous les Ming  

2.1-La voie chinoise dans la conduite de la guerre     

2.2-La nature du problème militaire           

2.3-Le défi sans précédent des raids en profondeur japonais

2.4- La défense militaire dans le sud-est à l’abord de la décennie 1550

I-3 Le milieu familial du général Qi Jiguang 

3.1-L’enfance de Qi Jiguang  

3.2-L’adolescence de Qi Jiguang    

3.3-Ses premières réflexions militaires 

3.4-Sa maturité dans l’art de la guerre et la fin de sa carrière 

3.5-La fin de la vie du général

Chapitre 2 – Les responsabilités du général en tant que stratège

II-1  La base de ses écrits                                                

1.1-Ses campagnes militaires      

a)le combat à Ping Hai 

b)la victoire à Taizhou 

1.2-Son expérience sur la frontière nord de l’empire 

1.3-Ses libres propos sur la stratégie chinoise de son époque    

a)du dispositif des troupes                                                  

b)l’accent sur le développement technique     

c)la fabrication des armes  

d)le yin, le yang et la superstition

II-2 Ses écrits militaires 

2.1- Ji Xiao Xin Shu

a)sélection des soldats, formation des troupes, enseignement sur l’utilisation des armes et leur fabrication

b)entraînement aux ordres, à l’art du combat, à la formation des troupes et au courage 

c)entraînement des vertus, des talents, des connaissances et de l’art du combat  

d)les divers éléments dans le contrôle des troupes ainsi que leurs inter-relations

2.2- Stratégie combinée d’attaque et de défense                       

a)projeter un bon plan avant de faire la guerre                                         

b)transformation selon les situations ennemies et préparer la victoire en accord avec les situations actuelles

c)arranger la victoire selon la topographie

d)de grandes souffrances et détruire l’ennemi une fois pour toute          

e)la position du canard mandarin et d’une tête, deux ailes                   

2.3- Reconnaissance en profondeur et la défense « entrée et sortie »       

Conclusion

Bibliographie

Annexes

Les commentaires sont fermés.