Publication de Non-bataille : vraies guerres. Guy Brossollet ou les racines françaises des guerres modernes

Au cours de son stage à l’École supérieure de guerre de 1972 à 1974, le commandant de l’armée de Terre française, Guy Brossollet, officier d’infanterie, rédigea une étude qui proposait un nouveau modèle de défense pour la France. Il publia cette étude en 1975, sous le titre Essai sur la non-bataille qui connut un vrai succès de librairie. L’essai proposait une défense alternative basée sur la dissuasion nucléaire. Il comprenait d’une part, le maillage territorial de la frontière de l’Est par une infanterie spécialisée, équipée des armes anti-char les plus sophistiquées et d’autre part, une force de projection. Les propositions de l’essai eurent un grand retentissement en Europe et furent largement relayées par les cercles intellectuels français. Mais cette publication qui heurtait les options militaires officielles écarta le militaire du cours de sa carrière. Il rejoignit l’industrie en 1979. Ce livre qui suscita de vifs débats en France mais aussi à l’étranger, constitue les racines françaises de la guerre moderne provoquée par la guerre de l’information. L’originalité de son concept a inspiré à la fois Tsahal et le Hezbollah.

Christophe Maresca est officier de Gendarmerie, saint-cyrien, breveté de l’Ecole de Guerre et diplômé de l’Ecole pratique des Hautes Etudes.

Vers la table des matières, la préface et l’introduction de l’ouvrage

Les commentaires sont fermés.