Récits de la mer rouge et de l’océan indien

 Amiral Henri Labrousse

De l’Académie de Marine et de l’Académie des Sciences d’Outre Mer

http://www.economica.fr/boutique/images_produits/lab1-z.jpg

Commander l’ouvrage

L’amiral Henri Labrousse, qui connaît bien la mer Rouge et l’océan Indien, dessine dans ce livre à travers des récits d’épopées, de combats et d’explorations maritimes, la grande fresque historique qui, de l’antiquité aux temps modernes, souligne les effort des peuples de la Méditerranée pour accéder à l’Orient mythique et fabuleux. C’est par la mer que l’Occident contourne la formidable barrière des peuples islamisés pour atteindre les richesses de l’Asie. Cette longue marche des Égyptiens et des Phéniciens se poursuit tout le long des siècles et aboutit finalement à l’ouverture du canal de Suez qui désenclave la mer Rouge, et qui inaugure une période coloniale violente et agitée. La France et l’Italie s’installent le long de cette nouvelle route maritime à la grande déception de l’Angleterre qui veille jalousement sur la route impériale des Indes. Ces rivalités s’ajoutent aux révoltes des peuples colonisés qui, dans toute la Corne de l’Afrique et dans la Péninsule Arabique, refusent l’irruption des civilisations nouvelles.

Lorsque les grandes puissances mettent fin à leur présence, elles laissent derrière elles le progrès et la modernité, mais aussi des frontières imprécises, des querelles interminables et des États qui retrouvent avec virulence les luttes d’antan. Les guerres régionales, souvent tribales, reprennent sans que la communauté internationale puisse faire grand chose pour les prévenir.

La mer Rouge et l’océan Indien ont toujours été des lieux de contact et de passage, mais également des scènes d’affrontements et de luttes séculaires. Leur histoire est aussi riche que celle des continents qui les bordent.

L’amiral Henri Labrousse a servi à plusieurs reprises en mer Rouge et dans l’océan Indien, en particulier à Djibouti. Il a été attaché de Défense en Éthiopie, en Arabie Saoudite, au Yémen, en Somalie et au Soudan. Il s’est spécialisé dans l’histoire, la géopolitique et la géostratégie de ces régions. Il est membre de l’Académie de Marine et de l’Académie d’outre-mer.

Sommaire

AVANT-PROPOS

Chapitre I – LA MER ROUGE DE L’ANTIQUITÉ AUX CROISADES

Chapitre II – LA GUERRE DE COURSE EN MER ROUGE PENDANT LES CROISADES RENAUD DE CHATILLON (1182-1183)

Chapitre III – L’ÉPOPÉE PORTUGAISE EN MER ROUGE (1507-1560)

Chapitre IV – LES EXPÉDITIONS MARITIMES FRANÇAISES DU XVIIIe SIÈCLE EN MER ROUGE ET AU YÉMEN

Chapitre V – LA MER ROUGE ET L’EXPÉDITION DE BONAPARTE EN EGYPTE

Chapitre VI – L’OCCUPATION EGYPTIENNE DE LA CÔTE DES SOMALIS (1874-1884)

Chapitre VII – RIVALITÉ ENTRE L’ÉGYPTE ET L’ÉTHIOPIE DANS LA MER ROUGE À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

Chapitre VIII – LE ROLE DE LA MARINE ITALIENNE DANS L’OCCUPATION DE MASSAWA 1885

Chapitre IX – UNE TENTATIVE D’IMPLANTATION RUSSE EN CÔTE FRANÇAISE DES SOMALIS

Chapitre X – LES NÉGOCIANTS MARSEILLAIS À CHEIKH SAID À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

Chapitre XI – MÉNÉLIK II

Chapitre XII – VINGT ANS DE GUERRES ET DE RÉVOLTES

Chapitre XIII – LA MARINE FRANÇAISE EN MER ROUGE PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Chapitre XIV – UN ÉPISODE PEU CONNU DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Chapitre XV – LA NEUTRALITÉ ÉTHIOPIENNE PENDANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

Chapitre XVI – L’ÉTHIOPIE ET LE TRAITÉ DE VERSAILLES

Chapitre XVII – LE COMMANDANT ROBERT MONNIER HÉROS ET ORGANISATEUR DE LA RÉSISTANCE ÉTHIOPIENNE (1939)

Chapitre XVIII – LA MER ROUGE DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre XIX – LE BLOCUS DE DJIBOUTI PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre XX – LA GUERRE SOMALO-ETHIOPIENNE (1977-1978)

Les commentaires sont fermés.