Les Stratégiques

 

Essai de stratégie navale

 

Herbert Rosinski

 

Conclusion

 

Ainsi, l’analyse systématique des fonctions possibles et probables de la puissance maritime dans un éventuel conflit mondial, ne peut, en aucune manière, admettre la conclusion trop hâtive qui voudrait que cette puissance soit complète­ment dépassée ou, au moins, après son brillant retour au cours de la Deuxième Guerre mondiale, qu’elle ait mainte­nant atteint son apogée et que, dorénavant, elle soit sur sa pente descendante. Si, comme j’ai tenté de le mon­trer, l’équilibre mondial de la puissance et, avec lui, la paix réta­blie ainsi que la prospérité du monde dépendent, en dernier ressort, de la capacité des puissances maritimes à tenir leur rôle contre la montée en puissance d’une concen­tration des forces conti­nentales, inconnue dans le passé, et si, en dernier ressort, leur capacité de résistance dépend à son tour de leur faculté de la projection de leurs forces ar­mées à travers les océans, alors, il n’est pas trop de dire qu’aussi loin qu’on puisse prévoir ac­tuellement, la puis­sance maritime, plus qu’auparavant, tient une position clé dans l’équilibre et par­tant, dans la paix mon­diale.

 

 Copyright www.stratisc.org - 2008 - Conception - Bertrand Degoy, Alain De Neve, Joseph Henrotin