A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I ] J ] K ] L ] M ] N ] O ] P ] Q ] R ] [ S ] T ] U ] V ] W ] X ] Y ] Z ]

S

 

SAENZ (Raymondo), auteur espagnol, Principes militaires, in-8°, Barcelone, 1776.

SAINT-AUBAN, lieutenant général, mort en 1783.

- Mémoires sur les nouveaux systèmes d’artillerie, 1764, 1769, 1774, 1775, 1779, Paris.

- De l’usage des armes à feu, traduction d’Antoni, 1780, 1785.

SAINT-CYR, auteur français, Notions sur le génie, la discipline militaire, la tactique des Égyptiens, des Grecs, des rois d’Asie, des Carthaginois, des Romains, avec la relation raisonnée des principales expéditions militaires de ces peuples guerriers, in-4°, Paris, 1783, 1788.

SAINT-ETIENNE, auteur français, Mémoires militaires et avis pour l’exercice de la cavalerie légère, 1629.

SAINT-JULIEN, auteur français, La Haye.

- Architecture militaire, 1705.

- La forge de Vulcain, ou les machines de guerre, 1706 ; traduit en allemand, Francfort, 1713, 1733, 1738 sous le titre : Le parfait canonnier, par Brand. Grimarest a reproduit aussi l’ouvrage français.

SAINT-MARTIN, auteur français, Manœuvre d’artillerie à cheval, Douay, an V et an VII.

SAINT-MAURICE, auteur français, Paris.

- Histoire de Napoléon.

- Histoire des campagnes d’Allemagne et de Prusse de 1802 à 1806, revue par Beauvais, in-12, 1827.

- Histoire de la Légion d’honneur, in-8°, 1832, Paris.

SAINT-PAUL (M.), auteur allemand, Instruction pour le régiment des lanciers prussiens et l’éducation de détails des hommes, in-8°, Littfass, 1811.

SAINT-PAUL (F.-W. Léop.), auteur allemand, Nouveau Manuel militaire, 2 vol. in-8°, Breslau et Leipzig.

SAINT-PAUL, auteur français, Théorie abrégée sur l’administration des corps d’infanterie, 2 vol. in-12, Lyon et Strasbourg, 1820, 1821.

SAINT-REMY, auteur français, mort en 1716, Mémoires d’artillerie, où il est traité des mortiers, pétards, arquebuses à croc, mousquets, fusils, bombes, carcasses, grenades, ponts, mines, artillerie, équipages, sièges, officiers d’artillerie, etc. Saint-Rémy donne une liste d’auteurs militaires dont le nombre n’offre qu’une page et il en omet de fort méritants ; il donne aussi un dictionnaire peu complet. Il a été recopié par Manningham, 3 vol. in-4°, Paris et Amsterdam, 1697, 1702, 1732, 1741, 1745 ; augmenté par Leblond, 1745, 1747 ; traduit en russe en 1754.

SAINTE-CHAPELLE, ou Chapelle, ou de Sainte-Chapelle, auteur français, Paris.

- L’Armée et la Patrie, 1820, 1821, 1822. C’est l’histoire des institutions militaires depuis la révolution. Ce livre est le premier où soient développées les questions qui se rattachent à l’état civil ; il devait avoir cinq volumes ; il n’en est paru que trois, in-8°.

- La garde nationale, le pouvoir et ses destins, études sociales, in-8°, Lorient, 1830.

- Améliorations des retraites anciennes et nouvelles, in-8°, 1835, Paris.

- Les ministres de la guerre pendant la Révolution, broch. in-8°, 1835 ; c’est en quelque sorte un appendice de l’ouvrage non-terminé : L'Armée et la Patrie.

SAINTE-SUZANNE (général), auteur français, Projet de changement à entrer dans le système des places fortes, 1819. Quelques propositions en sont combattues et développées par Courneaux.

SAINTINES, auteur français, Paris.

- Guerres d’Italie, 1828, 2 vol.

- Histoire scientifique et militaire de l’expédition française en Égypte, d’après les mémoires, etc., fournis par MM. Belliard, Larrey, Desgenettes, Miot, etc.

SALA, auteur italien, Le Sergent-major (major-capitaine), in-8°, Venise, 1697.

SALA, auteur allemand, Le règlement militaire espagnol, Berlin, 1736.

SALIMBENI, auteur italien, Opuscule de la balistique, in-4°, Vérone, 1780.

SALLUSTE, auteur romain, contemporain de Marius et de César, mort l’an 718 de Rome, ou 35 ans avant J.-C., Conjuration de Catilina et Guerre de Jugurtha, fragments de l’histoire romaine, in-12, Amsterdam, 1634, 1674, 1690. Les premières traductions de cet écrivain répondent au règne de Charles V, in-4°, Paris, 1679 ; in-12, 1761 ; traduit en français par Thyron, 1730 ; Lyon, 1813 ; par Mollevaut, Paris, 1813 ; par Dureau de Lamalle, 1811 ; par Beauzée. Les notions tactiques qu’on peut tirer de son ouvrage se trouvent dans les récits qu’il fait des manœuvres de Métellus.

SALTZER (C.-F.), auteur allemand, Essai sur la poudre à canon, in-8°, Carlsruhe, 1823.

SALUCES (comte Joseph-Ange de), général d’artillerie, auteur piémontais, Réflexions sur la nature et l’élasticité de la poudre, etc., in-8°, Berlin, 1769.

SALUCES (comte Alexandre de), colonel, puis général, auteur piémontais, l. franç., Histoire militaire du Piémont, Turin, 1818, 5 vol. in-8°.

SAMUEL, auteur anglais, Traité historique concernant l’armée anglaise, la loi militaire, le mutiny-act (répression de la révolte), les règles et les articles de guerre et différentes décisions des cours martiales, in-8°.

SANDER, auteur allemand, Bibliothèque militaire, ou Catalogue alphabétique des meilleurs ouvrages militaires qui ont paru en Allemagne, 1815, 1817, 1823.

SANTBECK, auteur allemand, l. lat., Problèmes de géométrie, in-fol. La sixième partie traite de l’art de jeter des projectiles (Spheras tormentarias), Bâle.

SANUTI, auteur italien du Moyen Âge, l. lat., De bello gallico.

SARDI, auteur italien, Venise.

- Architecture militaire, 1618, 1638, 1642.

- Divers ouvrages sur l’artillerie et la fortification, 1617, 1620, 1627, 1628, 1630, 1638, 1641 ; traduit en français et en allemand, 1623, 1626.

- L’Artillerie, ainsi que les Œuvres de Contano, concernant les machines de guerre des anciens et les armes offensives, Bologne, 1689.

SARDOMANO, ou, suivant Marini, Sardi Romano, auteur italien, Traité d’architecture militaire, Venise, 1438.

SARRAZIN, auteur français, Paris.

- Histoire des guerres d’Espagne et de Portugal, de 1807 à 1814, in-8°, 1814.

- Histoire de la guerre de Russie et d’Allemagne, depuis juin 1812 jusqu’à novembre 1813, in-8°, 1815.

- Histoire de la guerre de la restauration, in-8°, 1816.

SARTI (Antonio), auteur italien, L’Aurore des ouvrages de fortification et de guerre, Venise, 1626.

SARTI (Paolo), fils du précédent, auteur italien, Fortification régulière, Venise, 1630, 1638.

SAUMAISE, auteur français, mort en 1653.

SAUNIER, auteur français, De l’Art de la cavalerie, Paris, 1756.

SAVART, auteur français, Cours élémentaire de fortification, Paris, 1812, 2 vol. in-8° ; id. 1825, 1830.

SAVILES, ou SAVILIUS, auteur anglais, l. lat., De la milice romaine, traduit de l’anglais en latin, in-4°, Leipzig et Heidelberg, 1601, 1652, in-8°.

SCALA, auteur italien, Des fortifications, Rome, 1596, 1627.

SCALFATI (Matheo), auteur italien, Projet de l’invention d’une nouvelle science militaire, in-8°, Naples, 1768.

SCAMOZZI, auteur italien, Idée de l’architecture en général, 2 vol. in-fol., Venise, 1615, 1687, 1716. Le livre II traite de la fortification.

SCAVINO, auteur espagnol, Charges et préceptes, etc., in-4°, Malines, 1671, 1710. C’est la traduction en castillan de Brancaccio.

SCHALLER, ou SCHALERIUS, auteur allemand, l. lat., Traité sur les stratagèmes, Strasbourg, in-4°.

SCHAUENBURG, auteur français, colonel de l’artillerie, De l’emploi de la cavalerie à la guerre, avec atlas, in-8°, 1837.

SCHEEL (de), auteur danois, l. fr.

- Mémoires d’artillerie, in-4°, Copenhague, 1778 ; réimprimé à Paris en l’an III, ou 1795.

- Changements faits dans l’artillerie française en 1765, etc. ; imprimé en 1776, 1777, an III. Cet auteur est mort en 1806, général du génie au service de Prusse.

SCHEER DE LIONASTRE (M.-J.-F.), auteur hollandais, l. fr., lieutenant-colonel d’artillerie, Théorie balistique, Gand et Deft, in-8°, 1826, 1827.

SCHEFFER, auteur français, Observations relatives au projet de loi sur le recrutement, broch. in-8°, Paris, 1817.

SCHEITER, auteur allemand, Science de fortification, École militaire, 2 vol. in-fol., Brunswick, 1670, 1672, 1673 ; traduit en latin, Paris, 1676 ; réimprimé en allemand, Strasbourg, 1677.

SCHELS (major J.-B.), auteur allemand, Vienne.

- Troupes légères, Petite guerre et Manuel pratique pour les officiers de toutes les armes, 2 vol. en 4 petits in-8°, 1814. Cet officier est rédacteur en chef du journal militaire imprimé à Vienne (Zeitschrift).

- Appendices pour l’histoire et les sciences militaires, 12 vol. in-16, Leipzig, 1829, 1834.

- Fragments qui ont rapport à l’histoire ancienne de la cavalerie, 1834.

SCHELVOCK, ou Shelvoke, comme l’écrit Rumpf, auteur anglais, Artillerie de Simienowicz, in-fol., Londres, 1629.

SCHEPELER, colonel, auteur allemand, Histoire de la révolution d’Espagne et de Portugal, et de la guerre à laquelle elle a donné lieu, 2 vol. in-8°, Berlin, 1827.

SCHERTEL (von Burtenbach), auteur allemand, Nuremberg et Francfort.

- Mélanges sur l’étude de la science militaire, 1778.

- Considérations sur divers sujets militaires, 1779.

- Connaissances militaires réduites en tables, 1792.

SCHIENERT (J.-A.), auteur allemand, Dessin des positions militaires à l’usage des militaires, in-8°, Hambourg, 1806.

SCHILOKNECHT, auteur allemand, Harmonie dans la construction, l’attaque et la défense des forteresses, Stettin, 1652.

SCHILLE, auteur hollandais, l. lat. et fr., Manière de fortifier et murer châteaux, forteresses, villes, places, etc., Anvers, 1580.

SCHILLER (F.), auteur allemand, mort en 1805, en Allemagne.

- Histoire de la guerre de Trente Ans, 2 vol. in-8°, Leipzig et Vienne, 1802. Cet ouvrage continué par Woltmann a été traduit en français ; il a été traduit en anglais par Blaquière, 1799, Berne. Il en a été publié une traduction par M. Ch..., 2 vol. in-8°, Paris, an XII, 1803.

- Histoire impartiale de la guerre de la révolution française, 1799.

SCHINDLER, auteur allemand, l. lat., Des artifices de l’architecture militaire, in-8°, Halle, 1700.

SCHLIEBEN (W.-E.-A.), auteur allemand, Leipzig, Erfurt.

- Essai d’une Encyclopédie des sciences militaires propres aux officiers d’infanterie, 1er vol., 1809.

- Éléments de la tactique pure, 2e vol., 1811.

- L’Art de la fortification, in-8°, Leipzig, 1811.

- Dictionnaire encyclopédique de l’arpentage et du dessin des plans et cartes à l’usage des ingénieurs civils et militaires, in-8°, 1821.

- Partie principale de l’art des retranchements, de l’attaque et de la défense des fortifications pour les officiers qui veulent s’instruire par eux-mêmes, in-8°, Erfurt, 1806.

SCHLIECHER, auteur allemand, Marbourg.

- Le soldat en temps de paix, 1788.

- Manuel d’artillerie, 1799.

SCHMELING, major prussien, auteur allemand, La landwehr instruite par la gymnastique, Berlin, 1819.

SCHMETTAU, auteur prussien, Mémoires raisonnés sur la campagne de 1778, en Bohème, in-4°, Berlin, 1789.

SCHMIDLAP (von Schorndorf), auteur allemand, Traité de l’art de l’artificier, Nuremberg, 1561, 1591, 1608, in-4°.

SCHMIDT, professeur d’escrime des cadets, auteur allemand, École d’escrime de la cavalerie, in-4°, 1796 et 1797, traduit de l’allemand par le général Durfort, in-8°, 1797.

SCHMIDT (J.-A.), auteur allemand, Nuremberg.

- L’Art de l’escrime, d’estoc, de taille et de cercle, in-4° et in-8°, 1750.

- L’Escrime à l’épée et au sabre, in-8°, Nuremberg ; in-12, Leipzig, 1780.

SCHMIDT (J.-F.), auteur allemand, Instruction complète sur l’escrime allemande, à l’espadon et à l’épée, in-8°, Dresde, 1816, 1817.

SCHMIDT, auteur allemand ou russe, Tableau de l’origine et des progrès de la milice russe, Moscou, 1798.

SCHMIEL, auteur allemand, Instruction sur le service militaire, in-8°, Bâle, 1806.

SCHMITSON (L.-D.), auteur allemand, Aperçu sur la science de la guerre, sur ses différentes parties, in-8°, Francfort, 1818.

SCHNEIDAWIND, auteur allemand, Campagnes de 1812, 1813, 1814, 1815, sous le commandement de Napoléon, 2 vol. in-8°, Bamberg, 1826, 1827.

SCHNEIDER (J.), auteur allemand, Pensées sur une fortification qui consiste seulement en lignes courbes et en segments de cercles, etc., in-4°, Leipzig, 1816.

SCHNEIDER, auteur allemand, La forteresse bien défendue, Hanovre, 1770.

SCHODZKO, auteur polonais, l. fr., Histoire des légions polonaises en Italie, sous le commandement du général Dombrowski, 2 vol. in-8°, 1829.

SCHOEPFLIN, auteur allemand, l. lat., La Trigonométrie appliquée à la fortificatoire (l’art de la fortification), Nuremberg.

SCHOLTEN, auteur allemand, Traité relatif aux connaissances que doit posséder un officier qui veut remplir ses devoirs et qui aspire à un avancement mérité, Dessau, 1782 ; traduit en français, 1783.

SCHOTEN, auteur hollandais, l. fr., Œuvres de Marolois, traitant de fortification, etc., Amsterdam, 1628.

SCHOTT, jésuite, auteur allemand, Doctrine césarienne (Mathesis caesaria) appliquée surtout à l’architecture militaire, Wurtzburg, 1662.

SCHRADER, auteur allemand, Manuel de tactique à l’usage de la landwehr, in-8°, Gottingue, 1814.

SCHRAMM, auteur allemand, L’Art de vaincre à l’aide de fortifications, 1738.

SCHREIBER (Georges), auteur allemand, Breslau.

- Traité sur l’artillerie, l’artifice, etc., in-fol., 1656.

- Introduction sur l’artillerie, 1657.

- Sur les armes, 1656, 1662, 1666.

SCHROETER, auteur allemand, Traité de fortification, extrait des auteurs allemands, italiens, français, etc., 1633.

SCHROKA, auteur allemand, Traité sur l’art de l’artificier, Breslau, 1791.

SCHUEBLER, auteur allemand, Plan d’artillerie et de fortification, Nuremberg.

SCHULTZ, auteur allemand, Fortification et Arpentage (topographie), in-8°, Erfurt, 1639.

SCHULTZ D’ASCHERADEN, auteur suédois au service de France, l. franç.

SCHUMACHER, auteur allemand, l. lat., Méthode fortifiante, in-4°, Iéna.

SCHWACH, ou Schwachius, auteur allemand, Traité sur l’artillerie, Dresde, 1624.

SCHWENDI, auteur allemand, Dresde et Francfort.

- Traité sur l’ensemble de la constitution militaire ou sur la chose militaire en général, in-8°, 1554, 1594, 1676.

- Traité sur la guerre, 1705.

SCHWERIN, feld-maréchal prussien, mort en 1757, auteur allemand, Pensées sur différentes matières militaires, Vienne, 1780.

SCHWERIN (W.-F.-C.), général prussien, mort en 1802, auteur allemand, Rapports qui peuvent servir de modèles aux officiers de l’état-major, in-8°, Leipzig, 1799.

SCORZA, auteur italien, La Science de l’escrime, in-8°, Milan, 1803.

SCOTT (général-major), auteur anglo-américain, Règlements généraux de l’armée américaine (System of general regulations), ou Code militaire, in-8°, Washington, 1821, 1825.

SEA, auteur français, l. franç., Mémoire sur la fortification permanente, Saint-Pétersbourg, 1811, in-4°.

SEDLER (baron), major général, auteur allemand, Histoire de l’art militaire, Saint-Pétersbourg, 3 vol. ; le premier paraissait en 1837.

SEDLITZ, auteur allemand, L’Art du tir de l’arquebuse, Francfort, 1676.

SEEGER, auteur allemand, Des secours que l’art militaire tire des sciences et des arts, Tubingen, 1672.

SEELIG, auteur hollandais, Instruction sur le transport des fardeaux par les artilleurs, in-8°, Delft, 1822.

SEELINGER, auteur anglais, Guide militaire à l’usage des officiers en service actif, contenant des réflexions sur les devoirs des détachements de guerre, Londres.

SÉGUR (comte de, fils du maréchal), auteur français, Mémoires du Souvenirs, et anecdotes par le comte de, 3 vol. in-8°, Paris, 1824, 1826, traduit sous le titre : Recollections, etc., 1825.

- Lettre sur la campagne du général Macdonald dans les Grisons, in-8°, an IX.

- Histoire de Napoléon et de la grande armée pendant l’année 1812, 3e édition, 2 vol. in-8°, Paris, 1825, 1826, 2e édition en 1834, traduit en anglais en 1825.

- Histoire de Charles VIII, 2 vol. in-8°, 1835.

SEID MUSTAPHA, auteur turc, Diatribe de l’ingénieur Seid Mustapha sur l’état actuel de l’art militaire, du génie et des sciences à Constantinople, imprimé en langue turque, Sculari, in-8°, 1803. Cet ouvrage a été traduit en français sous ce même titre par Langlés, in-8°, Paris, 1810.

SEIDEL, colonel prussien, auteur allemand, Berlin.

- Essai sur l’art de la guerre, ou fragments sur divers objets tactiques, 4 vol. in-8°, 1802.

- Du service de la cavalerie légère, ou ce qui concerne surtout les officiers particuliers, in-8°, Dresde, 1803.

- Cent vingt-cinq thèmes tactiques propres aux jeunes étudiants, in-8°, Berlin, 1805.

- Service des officiers de chasseurs à pied et à cheval, in-8°, Berlin, 1807.

- Traité sur la construction et l’usage du fusil, in-8°, Berlin, 1811.

- Notice sur les forteresses et les guerres de siège de l’Allemagne, 2 vol. in-8°, Leipzig, 1820.

SELMNITZ (Edouard de), capitaine saxon, auteur allemand, mort en 1838.

SEMPILIO, auteur italien, Des sciences mathématiques en douze livres, Anvers, 1635 ; le 3e livre traite de la fortification. Sempilio était jésuite.

SENESE, auteur italien, Le vrai maniement de l’épée, in-fol., Bologne, 1660.

SERULLAS (G.-S.), auteur français, Moyen d’enflammer la poudre sous l’eau, sans feu, par le seul contact de l’eau, in-8°, Metz.

SEYDEL, auteur allemand, Berlin, Leipzig, Koenigsberg.

- Instruction sur le service des avant-postes, 1807, 1820.

- Mémoire sur l’usage des carabines, 1809.

- Sur la fabrication et l’usage des armes portatives, 1811, 1823.

SEYDLITZ, auteur allemand, général major, ex-aide de camp d’York, Journal du corps d’armée du général d’York pendant la campagne de 1812, 2 vol. in-8°, Berlin, 1823, 1824.

SEYFART, ou SEYFARTI, auteur allemand, l. lat., Traité sur l’architecture militaire, in-fol., 1672.

SICARD, officier d’état-major, auteur français.

- Tableau comparatif des différentes organisations de l’armée de terre en France de 1763 à 1825, composé par ordre du ministre de la guerre, grand in-4° oblong, lithographié, 1828.

- Tableau statistique de l’état militaire de France en 1829 et 1830.

- Abrégé chronologique de l’histoire militaire des Français, ou Essai historique sur les Institutions et les origines militaires, depuis la fondation de la monarchie jusqu’à nos jours, avec atlas, 5 vol. in-8°, Paris, 1830, 1834. On doit au même écrivain quantité d’articles dans divers ouvrages périodiques et dans le Bulletin de statistique universelle (1830, 1831).

SIDERIUS, auteur hollandais, Théorie de la fortification, Amsterdam, 1765, 1784.

SILIUS ITALICUS (Caïus), poète latin, mort l’an 72 de l’ère chrétienne, De la guerre punique (la seconde guerre) en dix-sept livres, publiés en latin, La Haye, 1514, in-8°, Venise, 1523, in-8°.

SIMIENOWICZ (Casimir), ou Siemienowicz, lieutenant-général d’artillerie, auteur polonais, l. lat., Le grand art de l’artillerie, Amsterdam, 1650 ; traduit en français par Noiset, 1651, petit in-fol., traduit en allemand par Beeren, Francfort, 1676. La traduction française reparaît en 1676, à Francfort, sous le titre : La grosse artillerie, l’artifice, la pérybologie ; elle est publiée par Ellrich ; traduit en anglais par Schelvock, in-fol., Londres, 1729.

SIMMER (V.-A.), auteur suisse, major bernois, l. allem., Nouveau et complet Manuel de balistique, in-8°, Berne et Leipzig, 1833.

SIMONNET (K.), capitaine d’infanterie, auteur français, Tableau général des commandements des évolutions de ligne, Verdun, in-12, 1833.

SIMPSON, auteur anglais, Théorie d’artillerie, ou Mouvement du projectile, Londres.

SINNER (Victor-Albrecht de), major d’artillerie suisse, Livre nouveau et complet de balistique, Leipzig et Berne, 1835.

SIRTORI, auteur allemand, De la conduite des chevau-légers (leichtenpferde), in-fol., Francfort, 1614.

SMITH, auteur anglais, l. lat., Londres.

- De l’artillerie, 1600 ; en l. angl., in-4°.

- Traité complet d’artillerie avec des additions relatives à l’artifice, 1627.

SMITH, auteur anglais, Histoire de la guerre de Sept Ans, etc., tiré de l’ouvrage de Jomini, in-4°, 1805.

SMOLL, auteur suédois, L’architecture militaire, Stockholm, 1692.

SOHN (Abraham), auteur danois, Histoire de l’école d’artillerie de Copenhague, Copenhague, 1780.

SOLAR (comte de), lieutenant général piémontais, Journal historique du siège de la ville et de la citadelle de Turin en 1706, in-4°, 5e éd., Turin.

SOLEMNE (David de), auteur français, Amsterdam, La Charte du maréchal des logis, La Haye, Amsterdam, 1632, 1653, 1723, in-fol.

SOLM, auteur allemand, Cologne.

- Sept livres de guerre, 1559.

- Précis et plans de constructions, etc., 1556.

SOLTIK (général comte romain), auteur français, l. fr., La Pologne. Précis historique, politique et militaire de sa révolution, 2 vol. in-8°, Paris, 1832.

SONTAG, auteur anglais, Quelques principes à l’usage des officiers et sous-officiers (non commissionned officers)

SORANZO, auteur italien, Traité de la chevalerie (Idea del cavaleriere).

SOTHEN, auteur allemand, Gottingue.

- Traité sur la cavalerie et Instruction sur la manière de flanquer, 1787.

- Équitation militaire accompagnée d’une instruction pour les flanqueurs, in-8°, 1788.

SOULES, auteur français, Histoire des troupes de l’Amérique anglaise, 4 vol. in-8°, Paris, 1787.

SOULIE, auteur français, Considérations sur l’administration de la guerre chez les peuples anciens et modernes, 3 vol. in-12, Paris, 1820, 1821.

SOUTHEY (Robert), auteur anglais, Histoire de la guerre de la Péninsule, Londres, traduit en français par Eardier, 7 vol. in-8°. Les deux premiers ont paru de 1822 à 1829.

SPECKLE (Daniel), auteur allemand.

- Traité de l’architecture militaire, Dresde, Francfort, Leipzig, Strasbourg.

- Traité de l’architecture des forteresses, 1589, 1599, 1608, 1699, 1705, 1736. Cet écrivain, regardé comme un des plus beaux génies de l’avant-dernier siècle, est le premier auteur allemand qui traite des bastions. Il nous apprend que ceux d’Anvers datent de 1540.

SPILKER, auteur allemand, Art militaire ancien et moderne, in-4°, Leipzig, 1751, présenté d’une manière conforme au système du maréchal de Saxe.

STAFF (A. de), auteur prussien, major d’état-major de Prusse, Berlin.

- Service des avant-postes à l’usage des troupes allemandes, approprié au système de guerre moderne, in-8°, 1827.

- Guerre de l’indépendance de la Catalogne de 1808 à 1814, 2 vol. in-8°, Berlin, 1821, 1827.

STAHL (Martius), auteur allemand, L’Ingénieur européen, ou l’Art de la fortification, Nuremberg, 1687, 1754.

STAHLSCHWERHT, auteur suédois, Principes et Leçons sur la fortification régulière et irrégulière, Copenhague, 1788 ; traduit en allemand, Gotha, 1788.

STALLANI, auteur italien, Traité de fortification moderne, in-8°, Venise, 1748.

STAMFORD, auteur allemand, Projet d’une méthode propre à former en temps de paix la cavalerie pour le service de guerre, Berlin, 1794, 1827.

STARAVOLSCIUS, auteur polonais, l. lat., Huit livres d’instruction militaire, ou Règles de la chose militaire, in-fol., Cracovie, 1639, 1640.

STARKEY, auteur anglais, Pyrotechnie, in-8°, Londres, 1658 ; traduit en allemand, in-8°, 1711.

STARRAT, auteur anglais, Théorie des Projectiles appliquée à l’artillerie pratique, in-8°, Dublin, 1733.

STEDLER, auteur allemand, Recherches sur les meilleurs systèmes de fortification, Nuremberg, 1731.

STEINER, auteur allemand, L’Art de la fortification de guerre, in-12, Lindau, 1682.

STEPHEN, auteur anglais, Histoire des guerres occasionnées par la révolution française, précédée d’un Coup d'œil sur les causes de ces événements, 2 vol. in-4°.

STERLING (Edouard), auteur anglais, Vues de réforme militaire, Londres.

STETTNER, auteur allemand, Principes de l’art de l’ingénieur, Nuremberg, 1782.

STEUBEN, auteur suédois, Copenhague.

- Architecture militaire, 1758, in-4°.

- Remarques sur certaines fautes de fortification, 1761.

STEVENSON, auteur anglais, Instructions pour les officiers de détachements, in-8°, Londres, 1775.

STEVIN, ingénieur du prince d’Orange, auteur hollandais, l. fr., Leyde.

- La Castramétation décrite, 1618 ; traduite en latin, Francfort, 1631.

- L’Art de la fortification, (en hollandais), Amsterdam, 1594 et 1624 ; en l. allem., Francfort, 1623 ; en français, Leyde, 1634.

STEWART, brigadier général, auteur anglais, Londres.

- Projet d’amélioration des forces de terre britanniques, 1805.

- Esquisses caractéristiques sur l’état présent des régiments montagnards écossais, Edimbourg, 1822, 1825.

STIERNEMAN ou, suivant Rumpf, Sterneman, capitaine suédois au service de France, auteur français, Strasbourg.

- Principes de l’art de la guerre relativement à la milice des anciens Grecs et Romains, 1764, in-12.

- Essai sur l’application de la discipline militaire des Grecs et des Romains selon la nature des armes à feu, etc., 1765.

- Essai sur l’application de la discipline militaire des anciens à notre temps d’aujourd’hui, in-8°, Strasbourg, 1772.

STIX, auteur allemand, L’Art de l’artillerie d’après l’instruction du corps des bombardiers autrichiens, Francfort, 1816.

STOEVESANDT, auteur saxon, Règles pour faire les artifices, in-4°, Halle et Leipzig, 1747, 1756, 1778.

STOHLSWERD, auteur suédois, Système de fortification, in-4°, Stockholm, 1755.

STOLIPINE, auteur russe, Mémoire sur le profil en fortification, in-8°, Saint-Pétersbourg, 1816.

STRADA, auteur italien, l. lat., Histoire de la guerre de Flandres, Ratisbonne, 1659, 1754 ; traduit en français par Durier, 2 vol., 1676 ; Grenoble, 1763.

STREIT, auteur allemand.

- Matériaux pour servir à l’étude des sciences militaires, Berlin, 1831.

- Dictionnaire des batailles.

STRICKER, auteur allemand, Remarques sur l’arpentage topographique, etc., 9e tome du Boehms-Magasin.

STROEMER, auteur suédois, Démonstration tendante à prouver que les portées ne sont pas proportionnelles aux charges, traité publié dans la Bibliothèque militaire (Kriegs-Bibliothek), 1741.

STROHLSCHWERD, auteur suédois, Leçons sur l’art de la fortification, Stockholm, 1755.

STRUEIT (F.-L.), auteur allemand, Encyclopédie militaire, Berlin, 4 vol. in-8°.

STRUENSÉE (C.-A.), auteur suédois, l. allem., Leipzig et Liegnitz.

- Principes d’artillerie, 1760, 1769.

- Rêveries de Maurice de Saxe, traduit en allemand avec des notes, 1767.

- Fortification de campagne, 3 vol., 1771 ; traduit en anglais, 4 vol., 1800.

- Principes de fortifications régulières, 1773, 1774, 1775.

- Attaque et défense de place, 1774.

- Éléments d’architecture militaire, 1786, 1789.

Deligne observe que c’est peut-être le seul auteur allemand qui se soit appliqué à ne faire usage d’aucun mot de la langue militaire française. Deligne oublie donc que le mot allemand, artillerie, est tout français. Les Principes de fortification de Struensée ont été refondus et abrégés par Krebs, Copenhague, 1760 ; ils ont été reproduits et refondus par Hoyer en 1809, ainsi que ses Principes d’artillerie en 1831.

STUDNITZ (de), auteur allemand, Coup d'œil sur l’histoire de la guerre, in-12, Berlin, 1831. M de Studnitz est au nombre des collaborateurs du recueil scientifique nommé Bibliothèque portative de l’officier.

STURM (Léonard), auteur allemand, l. lat. et allem., Francfort, Nuremberg et La Haye.

- L’Arsenal d’Archimède, 1667, 1670, 1702, 1703 ; traduit en russe, in-8°, Moscou, 1709.

- La meilleure manière de fortifier, l. lat., 1692.

- Le Véritable Vauban, l. allem., 1708, 1710.

- La meilleure des fortifications, l. allem., 1702, 1706.

 

- Constructions militaires, 1718, 1719.

- Introduction à l'architecture militaire, l. allem., 1702, 1710, 1719, 1720, 1735, 1737, 1755, 1767. Nuremberg, etc. L’édition de 1719 renferme un examen bibliographique des traités propres aux ingénieurs. Deux Sturm, père et fils, ont également écrit sur ce sujet ; le premier en latin, le second en allemand.

SUCHET (duc d’Albufera), maréchal et historien français, Mémoires du maréchal... sur ses campagnes en Espagne, de 1806 à 1814, 2 vol. in-8° avec un grand atlas, Paris, 1828 ; seconde édition, 1835. Un examen de ce traité a été tracé par M. Choumara dans le Journal des Sciences militaires (1835, avril, p. 298).

SUCKOW, auteur allemand, Premiers principes de la fortification, in-4°, Francfort, 1769.

SURGET, auteur français, l. lat., Manuel de discipline militaire, Paris, 1511.

SUSSMILIC, auteur allemand, Traité sur le service des avant-postes des armées allemandes, in-8°, Leipzig, 1805.

SWANTON, auteur français, capitaine d’état-major, Le Dictionnaire de recrutement, in-8°, 1837.

SYLVIUS (duc de Wurtemberg), auteur allemand, Nouvelles sortes d’artifices, in-fol., Oels, 1657.

SZEKER, auteur hongrois, l. hongr., Exposé des connaissances qui composent la science militaire, tiré des écrivains tant anciens que modernes, Pesth, in-8°, 1807.

 

A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I ] J ] K ] L ] M ] N ] O ] P ] Q ] R ] [ S ] T ] U ] V ] W ] X ] Y ] Z ]

 

 

 Copyright www.stratisc.org - 2005 - Conception - Bertrand Degoy, Alain De Neve, Joseph Henrotin