ALLOCUTION DE MONSIEUR SERGE DASSAULT

PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DES AVIONS MARCEL DASSAULT

Président de séance

Mesdames, Messieurs,

 

Je suis particulièrement heureux de présider cette séance dont le thème est l'histoire de la première génération des Forces nucléaires stratégiques, c'est-à-dire de la composante pilotée, celle du bombardier supersonique Mirage IV dont le développement et la production ont été confiés à la Générale Aéronautique Marcel Dassault (GAMD) et dont l'utilisation opérationnelle a nécessité la création dans l'armée de l'Air, du grand commandement des Forces aériennes stratégiques, relevant directement de la Présidence de la République.

Les premiers conférenciers, le général Roland Glavany, ancien chef pilote d'essais de la GAMD, premier pilote du Mirage IV, et Monsieur Jean Cabrière, ancien directeur général technique de notre Société, vous rappeleront, à travers leur expérience personnelle, les grandes étapes du développement du système d'armes Mirage IV. Depuis le prototype expérimental Mirage IV-01 en passant par l'éphémère Mirage IV-B, pour aboutir à l'avion définitif Mirage IV-A, les problèmes techniques ont été résolus et les délais respectés.

Dans le même temps, le CEA a étudié et mis au point le coeur nucléaire de la bombe et l'armée de l'Air a accompli, sous le haut commandement de son Chef d'Etat-Major, le général Martin, la tâche capitale de la mise en place et de l'organisation des Forces aériennes stratégiques.

L'historique et l'organisation des FAS vous seront décrits par le colonel Michel Duthu, représentant le Général, commandant les Forces aériennes stratégiques, qui n'a pu se joindre à nous, retenu par ses obligations professionnelles.

Avant de donner la parole aux conférenciers, je voudrais souligner l'esprit de coopération exemplaire qui, tout au long de ce programme, a animé les relations de la Direction technique et industrielle de l'aéronautique, de l'Etat-Major de l'armée de l'Air et du maître d'oeuvre industriel : la GAMD.

Cet esprit de coopération a été un facteur déterminant d'efficacité et a contribué au respect du calendrier et à la réussite pour laquelle il convient de féliciter tous ceux qui, quelle que soit leur appartenance, ont apporté leur participation avec enthousiasme et compétence.

Avant de céder la parole à Roland Glavany, je voudrais remercier les organisateurs de ce colloque pour avoir pris l'initiative de commémorer cette merveilleuse histoire de la première génération des Forces aériennes stratégiques et vous remercier également, Mesdames et Messieurs, pour votre participation, nombreuse, à cette séance.

 Copyright www.stratisc.org - 2005 - Conception - Bertrand Degoy, Alain De Neve, Joseph Henrotin