Bibliographie

 

 

La littérature sur la stratégie maritime est immense et il n’est pas possible d’en donner ici ne serait-ce qu’un aperçu sommaire. Une bibliographie commentée peut être trouvée dans Hervé Coutau-­Bégarie, La puissance maritime, Fayard 1985. Les quelques indications qui suivent ne constituent qu’une brève mise à jour. Une bibliographie détaillée sera publiée dans L’évolution de la pensée stratégique navale, FEDN, 1991 (à paraître en mars).

Plusieurs ouvrages généraux ont été publiés en langue anglaise. Il faut surtout signaler les deux livres brefs, mais très suggestifs, de Eric Grove, The Future of Sea Power, Londres, Routledge, 1990 et Geoffrey Till, Modern Sea Power. An Introduction, Londres, Brassey’s, 1987. En français on ne peut signaler qu’un seul ouvrage récent : Philippe Masson, De la mer et de sa stratégie, Tallandier, 1986. Des articles précédemment publiés dans la revue International Security, ont été réunis en volume : Steven E. Miller et Stephen Evera (eds.) Naval strategy and National Security, Princeton University Press, 1988.

Le SIPRI de Stockholm a mené à bien un important programme sur les armements navals qui s’est traduit par trois ouvrages très documentés : une brève synthèse : Richard Fieldhouse and Shunji Taoka, Superpowers at Sea, an Assesment of the Naval Arms Race, Oxford University Press, 1989 ; les actes d’un colloque : Richard Fieldhouse (ed.) Security at Sea. Naval Forces and Arms Control, Oxford University Press, 1990 ; et un essai sur les transferts : Ian Anthony, The Naval Arms Trade, Oxford University Press, 1990.

D’un point de vue tactique et technique, deux livres récents font le point sur l’évolution de la guerre navale moderne : Wayne R. Hughes Jr, Fleet Tactics. Theory and Practice, Annapolis, Naval Institute Press, 1986 et W.T.T. Pakenham, Naval Command and Control, Londres, Brassey’s, 1989. Un ouvrage sur le porte-avions : Hervé Coutau-Bégarie, Le problème du porte-avions, CREST­-Economica, 1990. Sur le sous-marin, rien n’est venu remplacer Norman Friedman, Submarine. Design and Development, Londres, Conway, 1984.

La diplomatie navale a bénéficié comme par le passé des travaux de James Cable, avec son recueil d’articles Diplomacy at Sea, Annapolis, Naval Institute Press, 1986 et son tout dernier ouvrage, Navies in Violent Peace, Londres, MacMillan, 1989. L’impact stratégique du nouveau droit de la mer est étudié dans Ken Booth, Law, Force and Diplomacy at Sea, Londres, George Allen and Unwin, 1985.

La stratégie maritime américaine vient d’être traitée en détail dans Frédéric H. Hartmann, Naval Renaissance. The US Navy in the 1980's, Annapolis, Naval Institute Press, 1990, à préférer au livre trop descriptif de Norman Friedman, The US Maritime Strategy, Londres, Jane’s, 1988. On peut suivre l’évolution de la Maritime Strategy dans la grande revue navale US Naval Institute Proceedings.

La stratégie maritime soviétique, si abondamment traitée dans les années 70, est aujourd’hui presque tombée en déshérence. L’US Navy refuse de financer la suite du remarquable Soviet Naval Diplomacy, Pergamon, 1979 qui couvrait la décennie 1967-1976, pour ne pas faire apparaître la chute impressionnante de l’activité soviétique. De même elle ne publie plus depuis 1984, le niveau de la présence navale soviétique dans les mers lointaines. Un bon ouvrage collectif : Bruce W. Watson et Susan M. Watson (eds.), The Soviet Navy. Strengths and Liabilities, Londres-Boulder, Westview, 1986.

Les autres pays ne bénéficient que d’une attention résiduelle. Il faut signaler les essais de J.R. Hill, Maritime Strategy for Medium Powers, Londres-Sydney, Croom Helm, 1986 et de Michaël A. Morris Expansion of the Third World Navies, New York, St-Martin Press, 1990 (celui-ci est malheureusement trop centré sur le cas latino­-américain). En français, Jean-Marc Balencie, "Le développement des forces navales dans les pays du tiers monde", Stratégique, 1989-3. Une étude nationale absolument remarquable : Eric Grove, From Vanguard to Trident. British Maritime Policy since World War II, Londres, Bodley Head, 1987. Naturellement rien sur la France.

Le désarmement naval fait un retour en force. Brève synthèse dans Hervé Coutau-Bégarie, "L’éternel retour du désarmement naval", La revue maritime, n° 417, 1990. A lire J.R. Hill, Arms Control at Sea, Londres-Sydney, Croom Helm, 1989.

Signalons enfin deux ouvrages originaux et de tout premier ordre : Philip Pugh, The Cost of Sea Power. The Influence of Money on Naval Affairs from 1815 to the Present Day, Londres, Conway, 1988 et George Modelski et William R. Thompson, Sea Power in Global Politics 1494-1993, Londres, MacMillan, 1988.

 

 

 Copyright www.stratisc.org - 2005 - Conception - Bertrand Degoy, Alain De Neve, Joseph Henrotin