Dernières publications en date

Mis en avant

Prospective et Stratégie, n°4-5, Nouveaux territoires, est à présent disponible.

Stratégique n°107, Regards croisés franco-suisses, est à présent disponible. Sa table des matière est consultable et il peut être acheté en ligne.

Après la traduction et la présentation de Les fondations de la science de la guerre de J.F.C. Fuller, Olivier Entraygues publie Formes de guerre, stratégies et déclin de l’occident, dans la Bibliothèque stratégique.,

La Théorie du combat de Carl von Clausewitz, préfacée par Thomas Lindemann est parue dans la Bibliothèque stratégique (Economica, 112 p.).

La cambuse des introuvables

Benoît Chomel de Jarnieu, amiral (2S) réédite avec Les Presses du Midi une série d’ouvrages devenus introuvables. La cambuse des introuvables, doté de sa propre boutique, permet ainsi au lecteur de lire à nouveau ces travaux. Vous pourrez, entre autres, y découvrir :

Raoul Castex, Le grand état-major naval

Benoit Chomel de Jarnieu, Daveluy, contre-amiral (1863-1939) ou « c’est le plus têtu qui gagne ». Amiens, Toulon. Archives et documents inédits.

René Daveluy, La lutte pour l’empire de la mer

René Daveluy, Les enseignements de la guerre antigermanique

Basil Liddell Hart, Réputations des chefs de guerre 1914-1918

Alfred T. Mahan, La guerre sur mer et ses leçons

Nos chercheurs publient

Joseph Henrotin publie Résilience. Ou comment combattre le terrorisme (Histoire & Stratégie n°20, décembre 2014, 100 p.), « Des armes à tout faire ? Modularité et polyvalence des équipements militaires », Focus stratégique, n° 54, octobre 2014 et Techno-guérilla et guerre hybride. Le pire des deux mondes (Nuvis, 361 p.)

Martin Motte a dirigé Les larmes de nos souverains. La pensée stratégique navale française (Études marines, n°6, mai 2014), qui peut être gratuitement lu en ligne. Consultez également son interview dans Le Monde : « 14-18 : « la grande innovation, c’est la guerre sous-marine«  » (30 juillet 2014)

Par ailleurs, Bruno Colson, auteur de Leipzig. La bataille des nations – 16-19 octobre 1813 (Perrin, Paris, 2013, 497 p.) a reçu le prix de la fondation Napoléon.