Dernières publications en date

Mis en avant

L’ouvrage Hervé Coutau-Bégarie, 1956-2012. L’homme, l’historien, le stratégiste est à présent disponible. Il a pour origine une journée d’étude organisée à l’École militaire, le 22 février 2013, par l’Institut de Stratégie Comparée. Les contributions réunies à la suite de cette journée ont été complétées par celles d’autres collègues, disciples et amis d’Hervé Coutau-Bégarie, par la notice de ses fonctions et travaux scientifiques et, à l’initiative d’Alexis Buvat, par le catalogue de ses enseignements à l’École pratique des Hautes Études, reproduit avec l’accord de Madame Claire Coutau-Bégarie, de Monsieur Hubert Bost, Président de l’EPHE, et de Madame Danielle Jacquart, Doyen de la Section des Sciences historiques et philologiques de l’EPHE. Mesdames Catherine Hersent et Isabelle Redon ont apporté le plus grand soin à la relecture et à la mise en page de ce volume. Que toutes et tous soient chaleureusement remerciés.

Prospective et Stratégie, n°4-5, Nouveaux territoires, est à présent disponible.

Stratégique n°107, Regards croisés franco-suisses, est à présent disponible. Sa table des matière est consultable et il peut être acheté en ligne.

Après la traduction et la présentation de Les fondations de la science de la guerre de J.F.C. Fuller, Olivier Entraygues publie Formes de guerre, stratégies et déclin de l’occident, dans la Bibliothèque stratégique.,

La Théorie du combat de Carl von Clausewitz, préfacée par Thomas Lindemann est parue dans la Bibliothèque stratégique (Economica, 112 p.).

Nos chercheurs publient

Stéphane Taillat, Joseph Henrotin, Olivier Schmitt publient, en direction et aux PUF, Guerre et stratégie. Approches, concepts, un état de l’art sur les études stratégiques comprenant notamment des chapitres issus de la plume d’O. Zajec, M. Motte et J. de Lespinois. 

Joseph Henrotin publie Résilience. Ou comment combattre le terrorisme (Histoire & Stratégie n°20, décembre 2014, 100 p.), « Des armes à tout faire ? Modularité et polyvalence des équipements militaires », Focus stratégique, n° 54, octobre 2014 et Techno-guérilla et guerre hybride. Le pire des deux mondes (Nuvis, 361 p.)

Martin Motte a dirigé Les larmes de nos souverains. La pensée stratégique navale française (Études marines, n°6, mai 2014), qui peut être gratuitement lu en ligne. Consultez également son interview dans Le Monde : « 14-18 : « la grande innovation, c’est la guerre sous-marine«  » (30 juillet 2014)

Par ailleurs, Bruno Colson, auteur de Leipzig. La bataille des nations – 16-19 octobre 1813 (Perrin, Paris, 2013, 497 p.) a reçu le prix de la fondation Napoléon.

Guerre et stratégie. Approches, concepts

Stéphane Taillat, Joseph Henrotin, Olivier Schmitt (Dir.)

Champ disciplinaire reconnu en tant que tel aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, les études stratégiques sont sous-représentées en France, où règne une méconnaissance mutuelle entre milieux militaire, politique et universitaire, entretenue par une structuration rigide des disciplines à l’université. Pourtant, les études stratégiques sont un champ de recherche actif et riche de nombreux travaux complétant utilement les relations internationales ou la science politique.

Unique en son genre, cet ouvrage rassemble les meilleurs experts français et étrangers pour offrir un panorama complet de l’état des savoirs dans le domaine. A l’heure où les crises menaçant la sécurité de la France et de l’Europe se multiplient à une échelle inédite depuis la fin de la guerre froide, il permet aux chercheurs, aux décideurs politiques comme militaires et aux citoyens intéressés de disposer des outils intellectuels nécessaires à l’intelligibilité d’un monde où la guerre et les conflits de puissance restent les principaux facteurs structurant des relations internationales.

Table des matières Lire la suite

Hervé Coutau-Bégarie, 1956-2012. L’homme, l’historien, le stratégiste

Institut de Stratégie Comparée

Trop tôt disparu, Hervé Coutau-Bégarie laisse une oeuvre que plusieurs existences ordinaires n’eussent pas permis de mener à bien : critique mordant, à vingt-six ans seulement, des modes historiographiques dominantes, il s’imposa par la suite comme l’un des meilleurs connaisseurs mondiaux des idées stratégiques ; écrivain puissant et talentueux directeur de collections, il leur consacra un nombre impressionnant d’ouvrages et d’articles ; orateur inoubliable, il les enseigna pendant de nombreuses années devant les auditoires enthousiastes de l’Ecole de Guerre française et d’une quinzaine d’autres académies militaires d’Europe, d’Afrique et des deux Amériques. En toile de fond, des connaissances extensives dans les domaines les plus divers faisaient d’Hervé Coutau-Bégarie l’équivalent contemporain des grands érudits d’antan. Les hommes ici réunis, ceux de ses amis, collègues et disciples, mais aussi deux documents de sa main, la notice de ses travaux scientifiques d’une part, le catalogue de ses enseignements à l’Ecole pratique des Hautes Etudes d’autre part, permettent un premier bilan de cette aventure étonnante.

Table des matières Lire la suite